Florian Desray – Huari Voiles

Le Trophée ANCRE ERDRE n°5 et ses invités mystères !

29 novembre 2018 sur Régates

Le 18 novembre s’est tenu le Trophée ANCRERDRE n°5, un bon moment de régate avec de drôles de participants qui se sont invités au milieu des huit concurrents, raconté par Michel Draoulec du Microsail  » Bigouden Blues » :

« Il fallait prendre les gants et le bonnet au petit matin, même si la météo annonçait un beau soleil et un vent de nord est avec rafales de 50 km/h.

Seize bateaux se sont inscrits mais la grue du SNO est tombée en panne, et le président du club est venu à l’apéro pour nous expliquer la situation, donc au final huit  bateaux étaient présents sur la ligne de départ.

Parmi eux, deux nouveaux bateaux, un Edel 2 EDELP et un Microsail Rikiki.

Vu le nombre de concurrents, un seul départ par course fut donné.

Dans la première course et pendant le premier tour, Gwada5 et Bigouden Blues se livraient à une belle bagarre jusqu’au passage de la bouée au vent du deuxième tour et là pour descendre sous spi il y eu une bonne petole sauf pour  Gwada qui nous met dix minutes sur la descente sous spi !

Il y avait aussi quelque chose d’étrange de couleur noire qui flottait et se déplaçait à la surface de l’eau. Un tronc d’arbre ou des nageurs (un hiver on a vu des nageurs s’entrainer tout les dimanches) ? En nous approchant  nous nous sommes aperçu que c’était trois sangliers et une biche qui nageaient sans doute apeurés par des chasseurs.

Après cette manche un bon vin chaud nous attendait au club pour réchauffer nos « petites mimines ».

Le deuxième départ après le repas du midi était plus venté et chacun de nous essayait de garder sa place, en réel Tanoo (J22) devançait Gwada et Bigouden Blues.

Dans la troisième course, avec les mêmes conditions on a vu quelques belles figures de « style » et notamment sous spi. En réel, on retrouve Tanoo(J22), suivit de Energ(J22)  et de Gwada(neptune 550).

Nous avons passé une excellente journée de régate très s

portive et disputée, par exemple il suffit de voir les résultats des deux dernières manches au compensé :

_manche 2 : 45 secondes entre les 4 premiers pour un réel du premier de 53’44 »

_manche 3 : 39 secondes entre les 4 premiers pour un réel du premier de 40’52 »

A noter que les 4 premiers bateaux de ces deux manches sont complètement différents: un Edel 2, un Microsail, un Neptune 5,5 et un J22, Comme quoi, les régates sont ouvertes à tous les bateaux. »

 

Share Button

Fabrication d’un foc de Neptune

26 août 2016 sur Micro

logo-huari-voilesHourtin, 5 juillet 2015. L’un des coureurs du TDF Micro voit le foc de son Neptune déchiré en deux par une forte risée. Il faut le remplacer rapidement car la MicroCup a lieu à Brest dans un mois. Il passe donc commande à Huari Voiles.

Conception

Florian définit avec lui les caractéristiques techniques de la voile : ce sera un foc en Dacron régate, avec un guindant de 6,23 m et un LP de 2,05 m pour tenir compte de l’emmagasineur. Il opte pour une coupe mixte (point d’écoute orienté) et une « pince magique » en pied de voile afin de donner du volume et garantir suffisamment de puissance dans les relances.
Le dessin est réalisé suivant ces critères par un partenaire, artisan voilier également, équipé d’un logiciel de dessin en 3D dernier cri, puis envoyé à une société rochelaise spécialisée dans la découpe laser de tissus techniques.

plancher

publigénoispirateAssemblage

Une fois le colis arrivé à l’atelier, tout reste à faire ! Les laizes découpées sont assemblées au double face puis cousues au point zigzag. Il faut « sentir le tissu », c’est-à-dire assembler les panneaux en respectant le profil dessiné et en anticipant au toucher les éventuelles irrégularités de tension dans la voile.
Florian pose ensuite la fenêtre en Mylar tramé, indispensable pour la sécurité et l’anticipation en régate. Les renforts rayonnants sont cousus aux empointures : ils serviront à diffuser progressivement les efforts dans la voile. Le nerf en Kevlar trouve sa place dans le galon et deux lattes verticales viennent l’aider à tenir la chute en cas de vent soutenu.
Place enfin aux finitions : draille en câble d’acier pour l’emmagasineur, points de couture à la main et pose des trois étages de penons. La voile est maintenant prête à rejoindre son sac de transport.

Livraison

Brest, 8 août 2015. Le foc est livré et aussitôt déroulé sur la moquette du village de la MicroCup. Dernières indications sur la mise en place des lattes et la voile part à la jauge. C’est parti pour une semaine de régate mémorable, avec en bonus l’Hermione de retour de transat tirant au canon dans la rade, admirée à travers la fenêtre en Mylar !

Share Button