Améliorez votre Microsail

Votre Microsail aux avant-postes

Le Microsail a déjà plus de 30 ans, serait-il dépassé au point de ne plus être utilisable qu’en balade ? Non, toujours pas, même s’il est vrai que la grande majorité des propriétaires l’utilisent pour cette activité. Votre Microsail peut encore être aux avant-postes malgré son air tranquille, à condition de lui consacrer quelques heures de bricolage, un peu d’argent aussi pour lui apporter un minimum d’améliorations. Des résultats à la hauteur de votre engagement vous récompenseront, même si vous êtes propriétaire de la version dériveur qui est la plus handicapée par son poids.

Changer les voiles

Bien évidemment, pour commencer, le minimum sera de remiser vos vieilles voiles qui n’ont plus d’âge ni de formes, et oui, j’en connais qui régatent avec les voiles d’origine, des années 80 !!! Malheureusement, les voiles ne sont pas comme le bon vin, elles ne se bonifient pas avec l’âge, alors il faut un minimum, les voiles c’est le moteur ! Si vos économies ne permettent pas d’envisager du neuf, rabattez vous sur l’occasion, passez une annonce sur le site de Micro Class France, les accros de la régate changent leurs voiles régulièrement et les revendent en très bon état à un prix attractif.

astuce-microsail-ameliorer-plume-mezeQuelques modifications

Maintenant, équipé de voiles dignes de ce nom, commencez à installer un jeu de rail de foc avec poulies sur chariots pour le réglage du foc, le pontet fixe d’origine n’a pas sa place sur un bateau de régate. La deuxième modification importante sera d’installer un système d’étarquage de l’étai, c’est possible tout en respectant la jauge et c’est particulièrement efficace pour les réglages du gréement dans les différents types de temps.

Pour commencer, vous pourrez en rester là pour les modifications. Maintenant, n’oubliez pas de vider votre bateau complètement, une fois vide, ne remettez que le matériel de sécurité et ce qui est absolument nécessaire. Sur la version quillard, tout ce qui peut alourdir l’arrière du bateau est à éliminer, pas de moteur HB au tableau, les deux coffres arrière du cockpit seront vidés, vous pouvez néanmoins les remplir de billes de polystyrène ou équivalent enfermées dans des sacs, verrouillez bien les capots. Si vous chavirez un jour, vous ne regretterez pas cet ajout de flottabilité dans le cockpit, j’ai déjà testé… !

astuce-microsail-ameliorer-plume-poidsAvancer les poids

Sur la version quillard, il est impératif d’avancer les poids pour rétablir l’équilibre avec  les 110 kg très en arrière de la dérive. Pour les mêmes raisons, le barreur ne sera jamais assis à l’arrière du cockpit comme on le voit trop souvent ; barre franche à la main, c’est confortable, mais catastrophique, le bateau traîne de l’eau. Dans le petit temps, l’équipage devra donc s’avancer le plus possible, se coller contre la cloison au niveau de la descente, il faut barrer avec le stick, faire gîter le bateau pour impérativement sortir le tableau arrière et diminuer la surface mouillée. C’est à ce prix que votre Microsail va devenir redoutable. Sur les versions Monotype et Dériveur plus lourdes que le Quillard, 40 kg pour le premier et 100 kg pour le second, c’est évidemment pénalisant, mais la répartition des poids est meilleure que sur le Quillard et donc moins exigeante avec l’équipage pour obtenir une bonne assiette longitudinale du bateau, il faudra néanmoins, comme sur le Quillard, les faire bien giter dans le petit temps.

La brise devient un plaisir

Dans le médium et la brise, les soucis d’équilibre s’estompent avec la force du vent, le Microsail deviendra plus facile à utiliser, plus stable que la plupart de ses concurrents, la brise peut devenir un plaisir, pour peu que vous ayez réalisé les modifications indiquées plus haut. La possibilité d’ouvrir la chute du génois et de bien raidir le gréement par le palan d’étarquage vous permettra de faire un cap excellent dans un confort que les autres Micro ne peuvent imaginer.

Devenez un accro de la régate

Maintenant, si devant les nouvelles performances de votre Microsail, vous deveniez un accro de la régate, rien ne vous empêche de continuer les améliorations au niveau de l’accastillage. Un piano par exemple qui permet de regrouper toutes les commandes ne fera pas avancer plus vite, mais vous gagnerez de précieuses secondes dans les manœuvres qui se traduiront par quelques mètres, à chaque fois, gagnés sur vos adversaires.

J. Pottier (2012)

Microsail Plume 1 et 2

Share Button