Transporter un Micro

Transporter un Micro, c’est simple :
mettre le bateau sur la remorque et rouler. Quoique…

Nous avons essayé de résumer ici les quelques règles à respecter afin de ne pas être répréhensible par les forces de l’ordre, voire en position de faiblesse vis-à-vis de l’assurance en cas de d’accident grave (conduite sans permis, conduite en surcharge, …). Cet article ne remplace pas le code de la route, si la lecture vous en dit.

L’ATTELAGE

Avant tout, quelques rappels sur les acronymes:

  • PV – rubrique G1 : poids à vide (voiture ou remorque)
  • PTAC – rubrique F2 : poids total autorisé en charge (voiture ou remorque)
  • PTRA – rubrique F3 de la voiture : poids total roulant autorisé (voiture + remorque)

Les valeurs sont sur vos certificats d’immatriculation, dans les rubriques correspondantes.

Voici les quelques règles générales concernant l’attelage [R312-2] :

  • le poids réel de la voiture doit être inférieur ou égal au PTAC (voiture)
  • le poids réel de la remorque doit être inférieur ou égal au PTAC (remorque)
  • la somme des poids réels de la voiture et de la remorque doit être inférieure ou égale au PTRA (voiture)

Si somme des PTAC (voiture + remorque) est inférieure ou égale au PTRA, cette dernière règle est forcément respectée.
Sinon, il faut calculer plus précisément :
PTR réel = PV(voiture) + passagers + bagages + PV(remorque) + roue de secours + bateau

Pour le bateau, ce n’est pas le poids de la jauge Micro mais bien le poids réel, incluant mouillage et autres équipements.
Pour ceux qui connaissent, la notion de report de charge par rapport au PTAC est une façon détournée d’arriver au même résultat.

Quelques points importants sur le type de remorque :

Remorque non immatriculée :

Une remorque non immatriculée fait moins de 500 kg de PTAC. Peu de chance d’y mettre un Micro dessus, même un proto.

Remorque non freinée (mais immatriculée) :

Une remorque non freinée a nécessairement un PTAC inférieur à 750 kg. Ce n’est pas beaucoup mais cela peut passer pour un proto. Au-delà du risque d’une remorque non freinée, il y a une règle supplémentaire à respecter :
le PTAC (remorque) doit être inférieur ou égal à la moitié du PV (voiture) [R315-1]

Attention, cette règle peut vous interdire de mettre une remorque non freinée avec un PTAC de 650kg derrière une Mégane par exemple.

Remorque freinée :

Le poids réel de la remorque inférieur ou égal à 1,3 fois le poids réel de la voiture [R312-3]

Avec un Micro sur une remorque normale, ce ne sera a priori pas une contrainte ; pour les petites voitures, la contrainte du PTRA s’appliquera avant.

LE PERMIS

Si la remorque peut être attelée, une autre question est : avez-vous droit de conduire l’ensemble ?

Un dépassement de 3,5 T sur la somme des PTAC (voiture + remorque) implique un permis remorque BE (ou E pour les anciens) mais une formation B96 complémentaire au permis B peut être suffisante dans la limite de 4,250 T [R221-4].

Attention, avec un véhicule un peu gros, par exemple type Espace, et une remorque un peu lourde, vous dépasserez les 3,5 T.

LA CONDUITE

A noter aussi que les limitations de vitesse « poids lourds » s’appliquent quand le PTRA dépasse les 3,5 T : 80 km/h sur route et sur routes à chaussées séparées et 90km/h sur autoroute [R413-8].

Attention, certains gros véhicules, par exemple un C5 ou une 508, ont des PTRA élevés, donc soumis à ces limitations lorsqu’ils remorquent, contrairement à des véhicules plus petits (ne cherchez pas la logique).

De plus, les disques indiquant ces limitations doivent a priori être apposés à l’arrière de la remorque.

Puisqu’on est dans les règles de conduite, deux petits points concernant les ensembles de plus de 7m (le Micro faisant 5,50m, ce n’est pas la peine de mesurer la voiture) :

  • Seules les deux voies de droite sont utilisables sur les routes ou autoroutes, même s’il y a 3 voies ou plus  [R412-25].
  • Il faut respecter 50 m d’intervalle entre deux ensembles de plus de 7 m qui se suivent hors agglomération. [R412-12] (Vous avez remarqué que tous les poids lourds respectent scrupuleusement cette dernière règle…)

LES DIMENSIONS

Enfin, en ce qui concerne les dimensions du chargement, un Micro respecte évidemment les 2,55 m de largeur [R312-10].

Mais attention au mât : le chargement d’une remorque ne doit pas dépasser de plus de 3 mètres l’extrémité de cette remorque. Cela devrait le faire, sauf proto extrême ou mât mal positionné [R312-21].

Par contre, dès 1 mètre de dépassement (de la remorque, donc des feux arrière !), il faut le signaler avec des bandes réfléchissantes verticales, à une distance du sol comprise entre 0,40 mètre et 0,90 mètre, et pour la nuit, par d’un dispositif lumineux à lumière rouge. [arrêté du 16 juillet 1954, article 40 et 41].

Voilà pour l’essentiel de la réglementation française nous concernant. Finalement, c’est plutôt simple, par rapport aux règles de course à la voile.

Si vous pensez à d’autres règles (en France ou en Europe) ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter pour en discuter.

Alain

27 juin 2017

Share Button