Classic Tour Micro Houtin du 16 et 17 septembre

Micro Hourtin CVHM 2017
Du samedi 16 au 17 septembre 2017
Lac d'Hourtin
Classic Tour Classic Tour (coef. 3) - Grade 5A
CV Hourtin Médoc
Tugdual Falézan

avenue de la Voile Piqueyrot
33990 Hourtin
Lac d'Hourtin

06 03 44 34 73

A propos de la régate

A propos du club

19 micros ont répondu présents pour cette Classic Tour. Malheureusement, 3 équipages déclarent forfait au dernier moment et un 4è aurait pu ne pas arriver à destination. Mais ce n’est pas sans compter sur la ténacité de nos 2 « furieux » venus avec 2 bateaux… Enfin, tous les équipages extérieurs arrivent à bon port tard dans la soirée de vendredi pour profiter du plus beau plan d’eau du Tour de France Micro.

Au fur et à mesure des arrivées, on se rend compte des forces en présence mais aussi que le mercato du mondial d’Annecy a bien fonctionné. 2 nouveaux Flyer viennent grossir la flotte micro : El Diablo de Jean-Louis Mattéi et Michel Lévêque, Souleiro de Michel Richard. L’ex Crijosan est bien présent et devient Inti, acquis tout fraîchement par Nico Dutarde (ex Ti Pacha). Vous suivez ? Ola et Platypus sont aussi là, ce qui nous fait 4 Flyer sur le tarmac ! Mad Max, en Proto, nous fait le plaisir de se déplacer de Nantes. Côté Neptune, Inti donc, Galopin de Vassivère, Mira barré pour l’occasion par Jonathan, Il Furioso et Let Me go, seul représentant local « neptunien », 4 Microsail, 1 Edel 2 et un Jouët 550 S complètent le tableau. Maxime Brunel, chef d’orchestre de la dernière Micro Cup organisée par la SRVA sur le splendide lac d’Annecy, est parmi nous. Il sera le deuxième homme sur Il Furioso, Jonathan skiappant Mira pour améliorer le bateau.

La Météo annoncée pour le week-end nous encourage plutôt à aller traquer la cagouille que d’aller croiser le fer sur l’eau à la voile !! Mais les dieux en ont décidé autrement : « vous n’aurez pas de pluie pendant les régates du samedi et du dimanche » ont-ils affirmés ! Ce fut bien le cas, mais ils se sont bien venger entre les régates.

Samedi 14h, le 1er départ est donné, le vent, d’une dizaine de noeuds, tourne de 30° sur la droite à quelques secondes du départ ! Allez, c’est parti, et c’est Mad Max qui remporte cette 1ère manche devant Platypus et Ola. El Diablo est en embuscade à la 4è place. Juste derrière les Neptune se bagarrent, Petit Korrigan, est au contact des Neptune. Le vent monte d’un cran pour la seconde manche, Platypus s’impose, Il Furioso se met en colère et s’empare d’une superbe 2è place au dépend de Mad Max 3è, et El Diablo de nouveau 4è. Galopin nous gratifie d’un joli départ au lof et nous montre ses dessous. Dans la dernière manche de la journée, Patypus reste impérial, Mad Max le talonne au dépend d’un litige à la bouée au vent, El Diablo monte enfin sur la 3è marche.

A l’issue des manches, tous les bateaux se retrouvent au mouillage au CVHM pour profiter de la soirée. L’ambiance conviviale de l’apéro et du repas Sud-Ouest concocté par nos amis « Les Jéjés » se termine de manière plus que festive grâce à quelques douceurs locales (vin et cerises maison de Jérémy). La fête se prolonge pour certains dans le cadre chaleureux de « la dérive » jusqu’à tard dans la nuit.

Dimanche matin, le ciel est encore chargé (il a plu toute la nuit) mais laisse la place petit à petit à des éclaircies et un petit 8/10 nœuds se réveille pour lancer les manches de la journée. Dans cette 4è manche Philippe et son Platypus sont de nouveau en tête et El Diablo pointe son nez enfin en 2è position au profit de l’engagement à la bouée sur Mad Max. Sous Spi, Mira décide de séparer de son safran, à moins que cela ne soit le contraire et nous fera un joli 360°, Olé !! Ola, dans la dernière manche du week end,  s’octroie un cavalier seul suivi de Mad Max et Platypus.

Au final, 5 manches courues, sans une goutte de pluie ou presque sur ce superbe plan d’eau, une très belle organisation à 4 mains, tant sur l’eau qu’à terre, orchestrée par Tugdual et épaulé par Arnaud, Jérémy, Didier et tous les bénévoles. Le rapprochement des deux clubs locaux a donné une nouvelle dimension à cet événement. Un seul mot à dire : vivement la prochaine édition !

Share Button

Quelque chose à dire ?