Electronique embarquée, la révolution en régate ?

Adepte des nouvelles technologies, je ne suis attardé sur les solutions les mieux adaptées pour intégrer les solutions d’électronique embarquée lors des régates Micro.
Caméra, compas, GPS, tablette, montre connectée, j’ai pu faire le point sur certaines solutions et cherché quelle serait la mieux adaptée sur nos bateaux.

Vous trouverez 4 dossiers sur l’électronique embarquée. Pour commencer ici, les caméras vidéo, puis, les GPS, compas et pour finir les tablettes, mobiles et montres connectées.

Caméra GoPro Hero 4 avec son était étanche.

Filmer les navigations

Techniquement, une caméra étanche avec une bonne autonomie devient attractive à un tarif abordable.
Les évolutions technologiques permettent d’avoir des qualités en haute définition, voir très haute définition, tournage en lowmotion (100 images par secondes ou plus pour les ralentis) et écran intégré.

Mais où placer la caméra ?

  • Placée en bout de bôme, elle donnera une vision sur l’avant du bateau, les instruments et les manoeuvres de l’équipage.
  • Fixée devant le vit de mulet, elle permettra de visualiser une partie des manoeuvres de l’équipage et les bateaux suiveurs.
  • Fixée à l’avant du bateau, vous n’aurez qu’un seul coté (l’autre étant caché par le foc) d’exploitable avec la vue sur l’équipage.
  • Certains équipages se sont rajouté une perche fixe positionnée à l’arrière du bateau. Les images sont alors meilleures que sur la bôme, car ne suivent pas la direction du vent par rapport au bateau.
  • En tête de mât, le point de vue est sympa, mais un peu trop global, mais permet de visualiser la voile et l’équipage.
  • Lunettes caméra CamSport à déclencher lors des contacts rapprochés.

    Sur la tête d’un équipier : mal de mer assuré en regardant les images qui bougeront trop. Pour l’analyse post navigation, elle est peut-être la plus précise sur des séquences très courtes et révéler des situations.

  • Et le drone : ingérable en autonomie.
    Il existe déjà des trônes capable de vous suivre automatiquement et de vous filmer. Il faut alors programmer les séances de départ et de retour, difficile d’envisager avec l’accès sur un bateau en raison du gréement.

Il faudra choisir un emplacement qui ne gênera pas l’équipage ni les voiles ou poulies. Dans ce cas, la caméra sera le seul appareil électronique embarqué qui ne perturbera pas le bon fonctionnement sur l’eau et l’observation des éléments extérieurs.

Vue en bout de bôme

Vue à l’avant du bateau

Critères de choix

Caméra Sony idéale à placer en bout de bôme.

  • Avant tout, elle doit être étanche : IPX7
  • Son autonomie doit être de plusieurs heures. Une sortie est au minimum avec 3 heures de navigation.
  • Sa capacité de stockage doit vous permettre de filmer au moins le temps de l’autonomie de la batterie. Il est souvent possible de changer la carte mémoire.
  • L’ouverture de la caméra vous permettra d’avoir soit des images prises de prêt et déformées (grand angle), soit avec un champ plus restreint.
  • Certaines caméra filment à 360°, mais il vous faudra alors impérativement la placer sur une perche à l’arrière du bateau.
  • Il faut choisir au minimum une caméra en HD, voir ultra HD ou 4k qui auront une meilleure définition d’image, mais feront des fichiers beaucoup plus lourds.
  • Certaines caméras filment en 100 images par seconde (ou plus) et peuvent permettre de faire de jolis ralentis (slow motion)

Faire un montage promotionnel

Vous aurez vite des heures d’image à traiter. Les prises réalisées sont souvent longues et vont manquer de rythme. Il faut alors réaliser un montage avec les meilleurs moments avec un enchainement de séquences courtes. Il vous faudra alors cadencer les rushs, utiliser plusieurs cadrages différents, mettre de la musique et/ou commentaires, rajouter des sur titres… Il existe des applications spécialisées sur Mac et PC permettant de réaliser simplement le montage.

Vous découvrirez rapidement que le montage est très chronophage, et garant du résultat, car sans montage, les images manquent d’intérêt. Souvent, les images ne sont pas exploitées, faute de disponibilité après la régate.

Un bon montage pourra mettre en avant votre team et vous permettre de trouver des fonds avec un sponsor. Vous pourrez en particulier augmenter la notoriété du Team en publiant cette vidéo sur Youtube, puis en la partageant sur les réseaux sociaux. Vous aurez vite beaucoup de Like si votre projet est réussi, les vidéos étant très virales.

Montage sur les manoeuvres

Montage promo

Pour voir la suite de l’article sur les caméras

Pour lire la suite de l’article, vous devez être connecté.

GPS et position

A lire prochainement

Compas et adonnantes

A lire prochainement

Tablettes et mobile

A lire prochainement
Share Button

Quelque chose à dire ?