LAC D’ARGENT 2019 à ANNECY

Micro Lac d'argent Annecy SRVA
Du samedi 07 à 8 septembre 2019
Lac d'Annecy
TDF TDF (coef. 2) - Grade 4
SRV Annecy
Jacques Pottier

31 Rue des Marquisats
74000 Annecy
Lac d'Annecy

06 07 01 78 99

A propos de la régate

A propos du club

Samedi 7 et dimanche 8 septembre, nouvelle édition du Lac d’Argent.  La météo annoncée était mitigée, frais et variable le samedi et pluvieux avec risque d’orage pour dimanche, pas vraiment motivant pour passer le week-end sur le lac, pourtant 62 bateaux avaient répondu présents dont 14 Micro, 9 en catégorie Croiseur, 4 en Régate et malheureusement 1 seul Proto.

Samedi

La première manche est prévue à 14h00, mais le vent de nord-ouest 5 attendu n’est pas établi et complique la mise en place du parcours banane qui est annoncé au bateau comité. Finalement notre patience est récompensée, les 5 à 7 nœuds prévus arrivent et nous allons pouvoir courir deux manches pour ce premier jour.

La première manche est sans surprise remportée par le Proto Tyrex de Nicolas Geffroy, devant le First 18 Eole et le Corsaire Peskaour venu de Lyon avec l’autre Corsaire Tit Poule qui prend la 4èmeplace devant Palinure, le First 18 vainqueur de la catégorie origine au Mondial d’Annecy en 2017, enfin à la 6èmeplace, le premier Régate, le Microsail K-Roll de Marc Bourdiau venu du Jura. Ces 6 là occuperont, dans des ordres différents, les 6 premières places pendant le week-end, en particulier les trois premiers qui, au final, occuperont dans un ordre différent, le podium Micro et Osiris en temps compensé.

La deuxième manche, sera emportée à nouveau par Tyrex devant Peskaour, Eole, K-Roll, Palinure et Tit poule…

Pour terminer cette première journée, Pierre, le barman du club, nous a préparé un cocktail à sa façon pour l’apéro et le foyer a réuni  une soixantaine de coureurs pour le diner des équipages, on en profite pour refaire la régate du jour et on termine par un petit Génépi à l’ancienne offert par J. Martin, notre Président du Jury.

Dimanche première manche prévue à 10h00

La météo nous annonce pour le matin un risque d’ondées passagères avec un vent 5 à 6 nœuds de nord-ouest, risque de pluie avec orages, rafales possibles à 18 nœuds à partir de 13h00.

Comme la veille, le peu de vent présent n’arrête pas de tourner, mais les nuages qui annoncent la perturbation prévue approchent. Tenant compte du vent instable, le Comité abandonne l’idée d’un nouveau parcours construit et nous lance un côtier dans un vent encore hésitant venant bizarrement du sud ; un quart d’heure plus tard il tourne, nous passons du près serré au vent arrière, la chasse à la risée est ouverte, mais en quelques minutes ce n’est plus nécessaire, une grosse averse  avec un vent de secteur nord à plus de 25 nœuds nous tombe dessus. Les bateaux qui ferment la marche n’ont pas le temps d’anticiper, ils se font cueillir les uns après les autres, spi en drapeau en haut des mâts, on ne compte plus les départs au lof,  l’équipier d’un Class 7 se retrouve à l’eau, il y a des dégâts matériel et de nombreux abandons…

Devant, à plus de 10 nœuds pour certains, la flotte file vers la marque de parcours, heureusement le vent baisse un peu et le passage de la bouée se fait dans des conditions sportives, mais ça passe, nous repartons au près serré vers l’arrivée, les abdominaux sont mis à l’épreuve pendant quelques minutes et puis le vent baisse encore pour revenir à une dizaine de nœuds. On est content d’en finir avec cette 3èmemanche qui nous a montré un spectacle assez rare sur notre lac. C’est le First 18 local Eole qui passe la ligne d’arrivée en tête devant le Corsaire Peskaour à 2 longueurs, Nicolas Geffroy et Benjamin Bruchet ont souffert dans ces conditions difficiles et leur Proto Tyrex ne prend que la 3èmeplace.  Derrière, les Corsaire confirment, Gavroche prend la 4èmeplace devant Tit Poule bien mené par Yves Kerbrat et son jeune fils Simon.

A 14 heures, il est trop tôt pour rentrer, une quatrième et dernière manche est envoyée par le Comité, ce sera un nouveau côtier qui va nous emmener d’un bout à l’autre du Grand Lac. Le départ est donné dans un vent de nord-nord-ouest de 5 à 7 nœuds. Passage de la bouée au vent en face de l’Hôtel Impérial d’Annecy, puis un petit bord de largue vers le club avant de partir vent arrière vers le sud virer une bouée mouillée entre Sevrier et Menthon. Là, ça se complique assez vite, Tyrex a creusé un gros écart et sera irrattrapable, mais  le vent baisse encore et Peskaour, le Corsaire de Lyon qui lui aussi avait pris le large, voit son avance fondre doucement, la partie de la flotte la plus à terre est la première à toucher les risées qui viennent de l’ouest et Peskaour les voit s’éloigner comme ses chances d’inquiéter le First 18 Eole qui va assurer sa première place en compensé et la deuxième en temps réel derrière Tyrex.

Un Lac d’Argent 2019 qui laissera des souvenirs !

Share Button

Got something to say?