Weekend de reprise au CVRL !

Régate CVRL - 4M n°1
Le 26 janvier 2020
Lac de Léran
OSIRIS OSIRIS (coef. 1) - Grade 5C

A propos de la régate

Le Trophée des 4M a débuter dimanche dernier, animant le CVRL un peu plus que d’habitude.
Samedi midi, les présents on pu profiter d’un repas type auberge espagnole, comme on sait bien le faire, mais aussi de quelques rayons de soleil qui font du bien après le déluge de la semaine.
Hurle Vent avec son cockpit fraichement peint peine à mater tandis qu’une horde de conseillers s’affairent autour du Monzo. Le Monzo, bateau acheté il y a quelques semaines par Thierry et Fred, nos deux starlettes de la Voile Loisir. Girouette dans un sens, dans l’autre, dématage, rematage, voile, bôme, tout est scruté de fond en comble par des membres admirateurs. D’autres bateaux comme La Gavine font un brin de ménage, la chasse au poids est de mise car demain est un grand jour.
Dimanche ! Jour du S… De la pluie, du pas beau et du lac d’huile. Nous voila bien avancé pour cette fameuse reprise. Les météos s’échangent autour d’un café chaud, les commentaires vont évidemment bon train, jusqu’à ce que tout le monde prépare son bateau dans un sérieux digne d’une cours de récréation.
12h15, Lucien annonce la couleur et les parcours, avec un vent toujours égale à zéro. Le lac est d’huile, le reflet du paysage dans l’eau parfaitement symétrique, c’est dommage pour une régate mais c’est beau.
Les nuages laissent passer quelques petits rayons de soleil. En retournant vers sa cabane d’arbitrage, Lucien sort sa girouette magique qui annonce un souffle d’air (mais toujours rien sur l’eau, il faut le dire!). Pas une ni deux, on l’entend dire « départ 14h10 pétante! ». Pas besoin de répétiteur, à l’autre bout du lac on l’a entendu. Même les pêcheurs se sont mis à naviguer… On le connait tous, personne ne s’attarde à table, à peine le temps de dire ouf que le pavillon de classe est en haut. Toujours pas une ride sur le lac, mais les bateaux les plus lourd avancent. Il est franchement bon notre Lucien !
Après un départ forcément très activement lent, Hurle Vent se détache légèrement suivit par un Petit Loup sous Turbo, et un Neptune venu du CV Tarn et Garonne qui a fortement progressé. Derrière, malgré un départ moyen, les « lourds » s’entraide de vives voix « tu recules, non? », « aller Le Lulu, passes la ligne !! » « attends moi, j’me lance !! »
Suspense insoutenable à l’arrivée des trois bateaux de queue : Le Lulu un peu en retrait mais mieux placé pour passer la ligne, Le Grisou qui lofe autant qu’il peut pour passer le cône jaune, et le Menhir qui lui fait l’intérieur. Et sa vire, et ça se met la pression, Babord ! Dégagez ! Tribord ! Toi vas t’en ! Le Lulu, qui ne dit pas un mot, se faufile et termine premier. Le Grisou qui tenait Le Menhir en laisse par le balcon finit par le pousser vers la ligne, et se fait pousser à son tour par Hurle Vent. Quel finish  !!!
La deuxième manche, départ tout aussi chaotique, mais avec un vent léééégèèèèrement plus soutenu. Plus léger et plus habitué, Hurle Vent largue la flotte, qui s’éparpille tout au long du parcours. Le vent ayant fait l’affaire des premiers, les derniers rentrerons à la rame ou au moteur. Quel finish !!!
Tout ce petit monde rentre donc à bon port, range les bateaux et file au club pour la proclamation des résultats. Au final, 9 bateaux dont 4 micros ont participé à cette régate, une première à cette époque de l’année !!!!
Merci à Françoise pour les résultats, Merci à Lucien, Frédéric et Patrick pour l’arbitrage, et pour finir merci à tous les participants à terre comme sur l’eau!!
Prochain rendez vous le 23 février, même endroit, même heure, avec un repas organisé !
Share Button

Got something to say?